Finance

Comment financer vos études : Bourses, subventions et autres aides

L’éducation est un investissement très important pour votre avenir. Cependant, elle peut être très coûteuse, et il est parfois difficile de trouver l’argent nécessaire pour payer les études. C’est pourquoi il existe une variété de bourses, de subventions et d’autres formes d’aide financière à la disposition des étudiants. Dans ce billet de blog, nous verrons comment financer vos études à l’aide de différents types d’aides financières. Nous vous fournirons également les coordonnées de l’organisme qui peut vous aider à obtenir ces dossiers !

Les aides publiques : La bourse sur critères sociaux

Il existe plusieurs moyens de financer vos études, notamment les bourses d’études, les subventions et les prêts. Les bourses d’études basées sur des critères sociaux peuvent contribuer à couvrir les frais de scolarité et autres dépenses. Elle est calculée en fonction de votre situation financière et familiale et de la distance géographique entre l’établissement et votre domicile. L’échelon 0 correspond à l’exonération du paiement des droits d’inscription et des cotisations à la sécurité sociale étudiante. Les étapes « 0 bis » à 7 vous donnent droit à une bourse comprise entre 1 009 € et 5 551 € par an pour les montants 2017-2018 (les simulations détaillées sont disponibles sur le site du CNOUS). Pour obtenir la bourse, vous devez remplir le dossier social étudiant (DSE) entre le 15 janvier et le 31 décembre. Les prêts sont également une option pour le financement de vos études. Le taux d’intérêt est fixe et inférieur au taux du marché (entre 0 % et 0,75 %). Le montant du prêt dépend de votre situation financière et doit être remboursé dans les 15 ans suivant l’obtention du diplôme.

La bourse au mérite

Outre les bourses sociales, il existe également des bourses au mérite, qui sont accordées en fonction des résultats scolaires. Pour demander ces bourses, vous devez remplir un formulaire de demande et le soumettre à votre école ou université avant la date limite fixée par chaque établissement.

Les meilleurs bacheliers ayant obtenu une mention très bien peuvent demander une aide au mérite. Pour en bénéficier, il faut avoir obtenu une « Mention très bien » à la dernière session du baccalauréat, être inscrit dans un établissement d’enseignement supérieur à la rentrée prochaine, et avoir déposé un dossier social étudiant (DSE). Attention : les académies proposent un nombre limité d’aides au mérite, mais certaines villes ou régions en proposent également. Ce type d’aide peut contribuer au financement de vos études.

Fonds d’aide d’urgence

Il existe également une aide d’urgence pour les étudiants dans le besoin. Cette aide peut prendre la forme de subventions ou de prêts et est généralement utilisée pour couvrir des dépenses imprévues telles que des factures médicales ou des frais de logement. Si vous vous trouvez dans une situation difficile n’hésitez pas à contacter le bureau d’aide financière de votre école ou université pour obtenir de plus amples informations sur la manière de demander cette aide.

Les allocations pour la diversité dans la fonction publique

Destinées à soutenir financièrement les candidats les plus méritants pour préparer les concours de la fonction publique, les allocations pour la diversité dans la fonction publique sont attribuées par les préfets en fonction des ressources et des résultats obtenus au cours de leurs études. Elles sont accordées pour 1 an et s’élevaient en 2016-2017 à 2 000 €. Ces allocations peuvent être utilisées pour financer vos études et/ou vos frais de séjour. Pour en bénéficier, vous devez être citoyen d’un État membre de l’UE ou ressortissant d’un autre État partie à l’accord sur l’Espace économique européen ou de la Confédération suisse. Vous devez également être inscrit à un cours préparatoire à la fonction publique dans un établissement d’enseignement supérieur reconnu par l’État français. La préférence sera donnée aux candidats issus de milieux défavorisés ou handicapés.

Financer ses études à l’étranger

Il existe plusieurs façons de financer vos études à l’étranger, en fonction de vos besoins et de votre situation. L’une des options est la bourse de mobilité internationale, qui est destinée aux étudiants sur critères sociaux qui souhaitent partir à l’étranger pour un échange universitaire ou un stage. La bourse est versée pendant le séjour et s’élève à 400 € par mois, la durée maximale du projet étant de neuf mois. Une autre option est l’allocation Erasmus, dont peuvent bénéficier les étudiants qui souhaitent étudier ou faire un stage en Europe dans le cadre du nouveau programme Erasmus+. L’allocation est de 200 à 300 € par mois pour les études et de 350 à 450 € pour les stages. Ces deux options peuvent vous aider à financer vos études à l’étranger et à rendre votre expérience plus abordable.

Conclusion

Il existe de nombreuses façons de financer vos études, que vous étudiez en France ou à l’étranger. Les bourses d’études, les subventions et autres formes d’aide financière peuvent vous aider à couvrir le coût de vos études et vos frais de subsistance. Faites des recherches pour découvrir les options qui s’offrent à vous et la manière de les solliciter. Et n’oubliez pas de contacter le bureau d’aide financière de votre école ou université si vous avez des questions. Ils peuvent vous aider à vous orienter dans le processus et à trouver la meilleure façon de financer vos études.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.